Prendre la route sereinement avec des enfants et comment les occuper

Maman   16 novembre 2016

cover

Voici quelques astuces pour prendre la route en toute sérénité avec un ou des enfants.
Nous allons explorer ces différents sujets :
– Le mal des transport
– La sécurité
– Les bagages
– Les occupations

LE MAL DES TRANSPORTS

J’ai une petite fille qui est capable de faire 5h de route tranquillement… puis vomir sans prévenir les 5 dernières minutes du trajet, juste avant d’arriver. Bref, vous l’aurez compris, elle a souvent vomi dans la voiture, la plupart du temps avant d’aller chez des amis (bonjour l’odeur). Voici pourquoi, avec le temps, j’ai cumulé des petits « trucs » pour limiter les dégâts…

– Le Cocculine :
Tout d’abord, commençons par la prévention. J’ai testé plusieurs fois le Cocculine, un médicament homéopathique et cela a plutôt bien marché sur elle. Le seul hic c’est qu’il faut penser à lui faire prendre la veille du voyage. Mais il y a d’autres inconvénients : le médicament est destiné aux enfants de plus de 18 mois et il y a des effets secondaires.

– Les bavoirs :
Vous avez oublié le Cocculine ou votre enfant a moins de 18 mois ? Pour limiter les dégâts, j’utilisais un bavoir récupérateur ou un bavoir imperméable à manches. Sans oublier le sac à langer pas très loin contenant des sacs plastiques, des mouchoirs, du Febreze textile, des lingettes et des vêtements de rechange.

– Les sacs à vomi :
L’indispensable des enfants malades en transport, c’est le fameux sac à vomi. J’ai récemment acheté ceux de la marque Orgakiddy, on ne les a pas encore testés (comprenez elle n’a pas encore vomi dedans), je vous tiendrai au courant pour vous dire si ces sacs sont pratiques ou pas. Si vous n’avez pas de sacs spéciaux, vous pouvez bien sûr prendre un sac plastique classique mais aussi (attention système D) un marche-pied renversé !

PAS TESTÉS MAIS ILS EXISTENT :

– L’huile essentielle :
Il paraît que l’huile essentielle de menthe poivrée est efficace. Il suffit de mettre 2-3 gouttes sur des mouchoirs en papier puis de les coincer dans les ventilations de la voiture à l’arrière. Cette manoeuvre est à renouveler régulièrement au cours du trajet.

– Des bracelets anti-nausées :
Ils sont censés être efficaces au bout de 5 minutes grâce au principe des points d’acupuncture : ces bracelets exercent un point de compression léger mais constant qui agirait sur les nausées. Sans effets secondaires et sans danger (pas de risque de somnolence contrairement aux médicaments anti-nauséeux traditionnels), ces bracelets peuvent être utilisés par des enfants et même des bébés.

– Les lunettes spéciales :
Ces lunettes ont été développées pour remédier au mal des transports et au mal de mer. Les Boarding Ring apportent à la vue l’information que perçoit l’oreille interne. Le liquide visible permet au cerveau d’interpréter les mouvements. En revanche, cette innovation a un coût élevé : 75€.

Je vous invite aussi à lire cet excellent article qui regroupe 25 astuces variées sur le site Bouger en famille.

LA SÉCURITÉ

Je ne sais pas comment cela se passe chez vous, mais nous, quand on part en vacances, il y en a PARTOUT dans la voiture ! C’est un peu comme cela :

Savez-vous qu’avec l’énergie cinétique, un objet de 30 kg lors d’un choc à 50 km/h se transforme en projectile de 500 kg ? D’où l’importance de bien charger ses bagages dans la voiture. Pour gagner de la place, vous pouvez utiliser des coffres de toits (vous en trouverez par exemple sur le site Rameder). Vous en avez à partir de 140€ seulement et même si ceux-ci font consommer plus d’essence, ils peuvent offrir jusqu’à 430 litres d’espace de rangement supplémentaire. Un véritable atout pour prendre la route sereinement (et voir correctement dans son rétroviseur) !

Je vous invite aussi à lire cet article où je partage avec vous 3 conseils pour améliorer la sécurité en voiture.

LES BAGAGES

– Faire le vide… d’air :
Pour gagner de la place, il nous arrive d’utiliser des « Compactor » pour transporter les vêtements (de ski, par exemple). En revanche, c’est mieux d’avoir un aspirateur aussi sur place, pour le retour.

– The Art of Packing :
Pour ce qui est rangement des habits dans la valise, je m’inspire de « The Art of Packing » de Louis Vuitton. Ce sont des belles vidéos qui expliquent comment ranger sa valise avec efficacité :

LES OCCUPATIONS

– Devine qui je suis :
Je suis un personnage de dessin animé et les autres doivent deviner qui je suis en me posant des questions. Ma fille adore ce jeu et pourrait y jouer pendant des heures et des heures… Elle choisit systématiquement une princesse Disney.

– Pierre feuille ciseaux :
On ne présente plus le fameux pierre feuille ciseaux (aussi appelé chifoumi). Vous pouvez aussi jouer aux variantes en ajoutant le puits ou inventer des nouvelles règles (en ajoutant le lapin par exemple).

– La suite des nombres :
On commence par 1, le but du jeu étant de trouver les nombres à la suite. Par exemple, trouver un 3 sur une plaque d’immatriculation ou un panneau. Cela peut paraître facile jusqu’à 10 mais au bout d’un moment les choses commencent à se corser, pour trouver un 36 par exemple.

– Le jeu de cartes :
Il existe des jeux de cartes « spécial voiture » avec des illustrations. Après distribution, chaque personne a une carte et sur cette carte se trouve quelque chose qu’il doit repérer (une éolienne, une voiture rouge, un panneau…). La première personne qui voit ce qu’il a sur sa carte a gagné la partie ! Évidemment, c’est un jeu qui n’est pas trop adapté à un trajet en autoroute.

– La tablette / le lecteur DVD :
L’iPad sauve aussi les parents dans la voiture ! Il suffit d’acheter un support appuie-tête. En écrivant cet article, je réalise qu’il existe un support voiture qu’il est possible de positionner au centre pour 2 enfants, génial ! Au niveau des applications, sur Android, je vous conseille l’application MX Player qui est incontournable et sur iPad, Player Xtreme ou nPlayer.

– Ni oui, ni non :
Voici un autre grand classique, je pose des questions à mon enfant et il ou elle n’a pas le droit d’utiliser les mots oui ou non. C’est un excellent jeu pour lui faire varier son vocabulaire.

– La dernière syllabe :
On commence par un mot, par exemple « chameau ». La personne suivante doit trouver un mot commençant par « meau », comme par exemple « moto », etc…

– Blind test :
Je fredonne une chanson / un générique de dessin animé sans les paroles et le premier qui devine le titre a gagné ! Vous pouvez aussi siffler si vous êtes doué (ce n’est pas mon cas).

Et vous, quelles sont vos astuces pour occuper les enfants pendant un long trajet ?

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager :

Étiquettes : , , , , , ,


Chouchou Cendré

Blogueuse depuis 2013, je partage avec vous mes coups de cœur, mes bons plans, mes astuces... Pour ne rien rater, suivez-moi sur  Facebook,  Twitter, Instagram ou encore par Flux RSS. Vous pouvez aussi recevoir un petit mail à chaque fois que je publie un article en vous inscrivant à la  Newsletter du blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *