Test du kit de brassage bière de Nature & Découvertes

On a tous autour de nous un amateur de bière qui dégaine sa « binouze » à la moindre occasion ! Dans le cas présent, il s’agit de mon compagnon. Cela fait des mois (peut-être même des années) qu’il rêve de brasser sa propre bière avec son ami Paul. Donc, lorsqu’on m’a proposé de tester le kit de brassage bière blonde bio de Nature & Découvertes, j’ai immédiatement pensé à lui. Le temps d’un article, je passe donc la parole à Mr Chouchou, et voici son test complet :

Aujourd’hui je vous présente KIT de brassage tendance vendu chez Nature et Découverte. Il s’agit ici d’un kit qui vous permettra de brasser environ 4 litres de bière blonde bio chez vous et sans trop de difficulté. Cependant, attention aux assoiffés, il vous faudra faire preuve de patience avant de déguster votre préparation…

Kit de brassage

1. Préparation et stérilisation des ustensiles

C’est donc parti pour le déballage du kit en amont pour préparer le terrain. Nous voici en possession d’un kit qui comprend :

Intérieur kit brassage

En cuisine, vous aurez aussi besoin d’un verre, deux marmites, une spatule, une louche, un torchon ainsi qu’une passoire.

D’après le livret d’instruction, il faut compter environ 6h.

La recette se décompose en 5 étapes :
1. L’empâtage : c’est la cuisson du malt.
2. La filtration : pour ne garder que le moût
3. Le houblonnage : pour aromatiser votre bière
4. Le refroidissement et la fermentation
5. La mise en bouteille : ça devient bon ☺

2. Concasser le malt

À vos marques ! Prêt ! Brassez !
Oups ! Faux départ : le malt n’est pas concassé… Je vous laisse chercher et décider de la meilleure solution pour le faire (Google est ton ami) sinon le manuel vous donnera quelques idées.
Sachez que le concassage est indispensable pour libérer l’amidon du malt.
Personnellement, je me suis équipé d’un moulin à grain, car je souhaite brasser de plus grandes quantités ultérieurement. J’ai acheté ce moulin à grain qui a très bien fait l’affaire.

Voilà, le moulin est arrivé, en avant pour le concassage du grain. On mouline et on mouline, rien de compliqué surtout quand on a de la main d’œuvre volontaire ☺

Moulin à grain malt

Comme préconisé dans le livret, ils vous faut obtenir un résultat ressemblant à un « muesli fin avec de petit morceaux » :

Concassage bière

3. Verser le malt dans l’eau

L’eau pour préparation doit être la plus pure possible, mais l’eau du robinet fera très bien l’affaire. C’est la solution pour laquelle j’ai opté.
N’oubliez pas non plus de préparer quelque pains de glaces (des bouteilles d’eau au congèlateur par exemple) pour le refroidissement du moût et accessoirement si vous voulez une filtration impeccable, stérilisez un chiffon et même deux en les faisant bouillir (je dis deux car le chiffon colmate assez vite et ça devient l’enfer).
Vous voilà prévenu pour les préliminaires, let’s go !
La recette se base sur une méthode mono palier de cuisson, ce qui veut dire que ce ne sera pas compliqué niveau température. On chauffe à 70-75°C, thermomètre à l’appui et on verse le malt concassé en mélangeant bien. On réduit à une température entre 65 et 68°C pendant une heure. Facile, non ?
Bon restez dans le coin quand même pour vérifier la température et mélanger un peu de temps en temps .

empatage bière

4. Filter dans une passoire

Nous revoilà au bout d’une heure de cuisson et il est temps de passer à la filtration.
L’opération est simple, on fait passer la maische (grains + moût) dans une passoire pour séparer le moût du grain cuit qu’on appelle aussi les drèches.
Filtrez en deux fois, une fois à la passoire pour enlever le plus gros, une autre fois avec le filtre étamine sur la passoire pour clarifier.
À chaque passe, pressez bien les drèches pour extraire le plus de moût possible puis débarrassez-les dans un saladier propre.

Comme on ne veut pas en perdre une goute, on va maintenant rincer les drèches avec de l’eau chauffée à 80°C pour récupérer encore un peu de moût. On laisse infuser dans le saladier quelques minutes et on réitère l’opération filtration. A ce stade nous avons récupéré environ 5 litres de moût.

filtre bière

5. Faire bouillir et ajouter les houblons

Passons au houblonnage, vous avez déjà fait du thé ? Si oui, vous ne serez pas trop perdu.
On fait bouillir le moût en le maintenant entre 80 et 85°C et on laisse infuser le houblon amérisant durant 45 minutes puis le houblon aromatique pendant 15 minutes toujours à la même température.
Au bout de cette heure d’infusion, il devrait rester environ 4 litre de moût.

houblon bière

6. Filtrer de nouveau

On est là pour faire de la bière et pas de la soupe donc vous l’aurez compris on va se refaire une filtration dans les règles !
Cette fois-ci, c’est directement dans le filtre étamine et si vous voulez encore faire mieux, vous repassez votre moût une dernière fois au travers de votre chiffon préalablement ébouillanté.
Allez-y doucement et si ça colmate, prenez le deuxième chiffon.

chiffon

Une fois votre moût éclairci, ne tardez pas trop, il va falloir le refroidir le plus rapidement possible pour y ajouter les levures, ces dernières étant sensibles à la chaleur.

Souvenez-vous des bouteilles d’eau qui encombrent le congélateur, c’est le moment de les mettre dans l’évier rempli d’eau froide et d’y plonger votre marmite de moût chaud.

evier

Pas d’excitation, la température mettra environ une petite heure à redescendre entre 20 et 27°C mais surveillez bien quand même, il ne faut pas trop refroidir non plus, les levures ne sont pas non plus copines avec le froid…

Viens le moment du fail sur la mesure de densité, en effet le kit n’étant pas pourvu d’éprouvette de test je n’ai rien trouvé d’assez grand en contenance dans ma cuisine pour effectuer le test de densité. Tant pis on survivra à cet échec pour cette fois car s’équiper il faudra et l’éprouvette tu achèteras !

7. Remettre la bière dans la dame-jeanne

Action !
Le moût à bonne température, on le verse dans la dame-jeanne bien propre (cf chapitre hygiène du livret). On le verse grâce à un entonnoir préalablement nettoyé et désinfecté.

marie-jeanne

Une fois fait, le moût encore compris entre 20 et 27°C, n’attendez pas. C’est maintenant qu’il faut ajouter les levures. Comme elles sont longues à la détente, on leur laissera 15 minutes pour se réactiver et passé ce délai on mélangera en remuant légèrement la dame-jeanne. Enfin on ferme avec le bouchon et on insère le barboteur. On verse un peu d’eau dans ce dernier et le tour est joué.

8. Laissez fermenter

Il n’y a plus qu’à laisser fermenter une dizaine de jours dans un endroit chaud (20-23°C).

bière maison

Rendez-vous dans dix jours pour la mise en bouteille ! Vous avez donc 10 jours pour vous procurer des bouteilles vides, de préférence avec un verre marron (foncé) car la bière n’aime pas trop les UV. Si vous optez pour des bouteilles à capsule il vous faudra évidement une capsuleuse et des capsules.

Vous prendrez bien un peu de pain ?

Vous aimez le pain aux céréales ? Ne jetez pas les drèches tout de suite, en fouinant sur le net pour savoir que faire du reste du grain, je suis tombé sur une petite recette de pain aux drèches très simple à réaliser.
– 500g de farine
– 300ml de bière (ou eau)
– 1 demi cube de levure de boulanger ou 1 sachet de levure sèche
– 1 cuillère à café de sel
– 1 cuillère à café de sucre
– Un verre ou deux de drèches

Dans un saladier mélanger la farine et le sel.
Dissoudre la levure et le sucre dans un peu de bière.
Ajouter ce mélange dans le saladier.
Ajouter les drèches.
Ajouter la bière ou l’eau progressivement et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte souple.
Pétrir sur un plan de travail fariné jusqu’à ce que la pâte soit homogène, en ajoutant un peu de farine si nécessaire.
Former une boule, la disposer sur une plaque de four.
Enfourner à 200°C pendant 40 minutes environ. Laisser refroidir.
Bon appétit !

pain malt

Conclusion

Contrairement à ce qui écrit sur la fiche technique de ce kit sur le site de Nature et Découvertes, le malt n’est pas concassé et il n’y a pas d’entonnoir fourni. On regrettera aussi l’absence d’éprouvette pour le test de densité, mais malgré ces petits détails, ce kit est parfait pour débuter et devenir un apprenti brasseur !
+ Bière bio
+ Le livret est très bien détaillé et bien fichu
+ La facilité (n’importe qui peut le faire)
+ Accessible à toutes les cuisines

EDIT DU 27/10/17 : Après 1 semaine et quelques jours de patience, nous avons goûté la bière qui s’est avérée être délicieuse ! C’est donc une très agréable surprise.

⇢   KIT DE BRASSAGE BIÈRE BIO ‘NATURE & DÉCOUVERTES’

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager :


Chouchou Cendré

Blogueuse depuis 2013, je partage avec vous mes coups de cœur, mes bons plans, mes astuces... Pour ne rien rater, suivez-moi sur  Facebook,  Twitter, Instagram ou encore par Flux RSS. Vous pouvez aussi recevoir un petit mail à chaque fois que je publie un article en vous inscrivant à la  Newsletter du blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *