Loulou, 3 ans et demi, a testé le Club Piou Piou au ski !

Nous étions pendant les vacances de Noël à Bernex, en Haute-Savoie. C’est une charmante petite station de ski familiale. Ce qui est bien avec les petites stations, c’est que même pendant les périodes de vacances scolaires, il n’y a pas beaucoup de monde.

Club Piou Piou Bernex


Cependant, si vous prenez soin de partir hors vacances scolaires pour être tranquilles, pensez aussi à vérifier les dates des vacances belges et suisses 🙂

Le matériel :
J’ai tout acheté chez Decathlon, où la taille minimum est 4 ans. Je crois que 80% des enfants au ski avaient la même combinaison : la fameuse combi rouge wed’ze à 30€. Elle est unisexe, pas chère et transforme votre enfant en charmant petit lutin de Noël.
Je lui ai aussi acheté des sous-pulls, des moufles noires, un masque et des chaussettes de ski. Le reste, on a décidé de le louer sur place (chaussures de ski, skis et casque, pas besoin de bâtons).

Le trajet :
Ce trajet restera longtemps dans ma mémoire car nous avons mis plus de 10h pour rejoindre la Haute-Savoie (sachant que la ville de départ n’était pas Paris mais une ville proche de Dijon) !
Mon bébé de 6 mois qui déteste la voiture a hurlé pendant… au moins la moitié du trajet. Mais au moins, le bon côté des choses, c’est qu’il ne vomit pas dans la voiture, lui (sa sœur vomissait tout le temps à son âge).
Et c’est la toute première fois que je me retrouve complétement à l’arrêt sur une autoroute pendant plus de 30 min (ils avaient bloqué les tunnels). Les gens sortaient carrément de leur voiture pour promener leur chien ! Bref, c’est la dernière fois que je pars un samedi pendant les vacances scolaires. La prochaine fois, j’essaierai de partir un jour avant le début des locations, et de prendre une nuit à l’hôtel ou une chambre d’hôte pour être plus tranquille.

Premier jour, téléphone perdu :
Les vacances n’ont pas très bien commencées car j’ai réussi à perdre mon téléphone quelque part entre l’appartement et la station… Je l’avais mis dans ma poche de sweat et j’avais le porte-bébé. Gros stress, car il y avait des photos que je n’avais pas sauvegardées et j’ai absolument besoin de mon portable pour le boulot. Heureusement, un gentil monsieur l’a retrouvé dans la neige et me l’a rapporté quelques heures plus tard. Chose improbable qui ne serait pas arrivée sur Paris (cela dit, je tiens à préciser que ce n’est pas un iPhone 6 mon téléphone, hein).
Bref, c’est moi ou à la montagne, les gens sont plus sympas ?

LE CLUB PIOU PIOU, POUR LES ENFANTS DE 4 À 5 ANS :

L’inscription se fait directement à l’ESF. Normalement, le Club Piou Piou est à partir de 4 ans. Loulou a 3 ans et demi. Au téléphone, l’ESF m’avait dit qu’il n’y avait pas « pas de problème » par rapport à son âge. Sur place, la dame m’a un peu découragé « vous êtes sûre, c’est à partir de 4 ans ».

On a décidé de tester quand même. Il faut savoir que dans la plupart des stations, l’âge minimum est 3 ans. J’ai payé une demi-journée d’essai, qui s’est très bien passée. J’ai donc payé toute la semaine et, ce qui est cool, c’est qu’à la fin du premier jour, j’ai payé la différence, donc 72€ (105€ les 6 cours – 33€ la journée). Au bout de quelques jours au Club Piou Piou, elle voulait rentrer en ski jusqu’à l’appartement !

On est arrivés en retard absolument tous les matins (10h), mais on était pas les seuls. Porter ses propres skis, ses bâtons, ses skis à elle et ses chaussures de ski, tout cela en tenue de ski, vous voyez le topo ? Un petit trajet de 10 min devient un trainage de 20 min…
Le cours dure 1h45 et les enfants mangent une petite collation. Les moniteurs étaient sympas, et ils savaient tous lire les prénoms sur les casques des enfants !

À la fin de la semaine, un moniteur appelle les enfants un par un pour leur donner un carnet. Ou plutôt il crie un prénom pendant 5 min, finit par lire les noms sur les casques et balance le carnet.
Mais surtout, Piou-Piou en personne arrive et c’est là que tous les enfants se ruent sur lui pour lui poser plein de questions bizarres et lui faire des câlins. Pendant ce moment de gloire pour l’homme à l’intérieur de Piou-Piou, tous les parents se bousculent pour prendre en photo leur gamin (avec plein d’autres gamins inconnus en même temps).
Petit point négatif en revanche : il faut payer 7€ de plus pour obtenir la médaille. À un peu plus de 100€ la semaine, ils pourraient l’offrir quand même.

Piou Piou en peluche géante

Le conseil super-utile :
Pendant la ‘cérémonie’ de remise du carnet, une maman est venue regarder les skis de ma fille. Elle a dit à mon copain que sa fille avait échangé ses skis Decathlon avec des skis de location. Elle cherchait donc tous les enfants qui avaient des petits skis verts. Mon copain n’a pas fait attention (RAF) et on est partis de notre côté pour rendre le matériel.
Une fois au Sport 2000 pour ramener le casque et les skis, l’employé nous dit « c’est pas nos skis, ça, c’est ceux de ‘Chez Michaud’ »… Aaaah : à un moment dans la semaine, loulou a échangé ses skis avec un autre enfant qui lui-même a échangé ses skis avec un tout autre enfant ! On est partis au magasin ‘Chez Michaud’ mais l’employée n’a absolument rien compris. On est allés voir au Club Piou Piou mais tous les enfants et leurs parents étaient partis. On est retournés au Sport 2000 (où il y avait beaucoup de queue) et on a demandé supplié à l’employé de prendre quand même les skis du concurrent. Il a accepté, et heureusement car sinon… bah je sais pas comment on aurait fait. Cela dit, j’ai une petite pensée pour la dame qui cherchait ses skis achetés, non loués.

loulou-ski

Voilà, donc voilà ce que je retiens du Club Piou Piou :
– On peut arriver en retard, pas comme la maternelle.
– On peut faire une journée d’essai.
– La médaille est payante (bouh !).
– Il faut penser à faire passer son enfant au pipi-room AVANT de partir (surtout avec la combi rouge Decathlon 1 pièce).
– À la fin, penser à vérifier qu’il n’y ait pas eu d’échange de skis entre les enfants.
– J’ai vu un gosse skier tellement mal qu’il a réussi à faire tomber une arche (les trucs où les enfants doivent passer). J’ai bien rigolé… Et après j’ai vu ma fille en action, j’ai moins rigolé.
– Il y a beaucoup de gosses pour peu de moniteurs, c’est dommage.
– Un photographe est passé prendre des photos des enfants : pratique pour immortaliser ses premiers ‘pas’ en ski (les photos sont bien sûr payantes).

Envie de faire pipi au moment de partir

Voir d’autres petites illustrations

Bref, le club Piou Piou, à 3 ans et demi, je valide !
Cela dit, je pense que le dessin animé ‘La Reine des Neiges’ l’a préparée à aimer la neige. Merci Pixar !
Allez, vivement l’ourson pour de nouvelles aventures…

Reine des neiges

Et vous, le Club Piou Piou, vous en pensez quoi ?

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager :

Étiquettes : , , ,


Chouchou Cendré

Blogueuse depuis 2013, je partage avec vous mes coups de cœur, mes bons plans, mes astuces... Pour ne rien rater, suivez-moi sur  Facebook,  Twitter, Instagram ou encore par Flux RSS. Vous pouvez aussi recevoir un petit mail à chaque fois que je publie un article en vous inscrivant à la  Newsletter du blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *